Porte Boulière à LangresMention obligatoire pour toute utilisation : © Angélique Roze
Tour Saint-Didier - Porte Boulière à LangresMention obligatoire pour toute utilisation : © Angélique Roze
Porte Boulière à LangresMention obligatoire pour toute utilisation : © Angélique Roze

Créée au début du XIIIe siècle, lors de la première extension de l'enceinte fortifiée vers le sud, cette porte s'est vue protégée d'une barbacane triangulaire au XVIe siècle. S'appuyant sur la tour Saint-Didier et imposant une entrée en chicane, celle-ci était pourvue d'un corps de garde et d'une échauguette d'angle. Sa porte monumentale était ornée d'une statue allégorique personnifiant la ville de Langres sous les traits d'une jeune femme armée.
Originellement dénommée « porte bovelière », cet accès semble devoir sa dénomination au passage des animaux qui gagnaient la rue du même nom puis celle de la Boucherie, où ils étaient abattus et dépecés.
Transformée en 1854, la barbacane fuit définitivement détruite en 1906 afin de faciliter l'accès à la porte des Terreaux toute proche.

plus d'infos

Créée au début du XIIIe siècle, lors de la première extension de l'enceinte fortifiée vers le sud, cette porte s'est vue protégée d'une barbacane triangulaire au XVIe siècle. S'appuyant sur la tour Saint-Didier et imposant une entrée en chicane, celle-ci était pourvue d'un corps de garde et d'une échauguette d'angle. Sa porte monumentale était ornée d'une statue allégorique personnifiant la ville de Langres sous les traits d'une jeune femme armée.
Originellement dénommée « porte bovelière », cet accès semble devoir sa dénomination au passage des animaux qui gagnaient la rue du même nom puis celle de la Boucherie, où ils étaient abattus et dépecés.
Transformée en 1854, la barbacane fuit définitivement détruite en 1906 afin de faciliter l'accès à la porte des Terreaux toute proche.

Pour la petite histoire :

L'étage supérieur de la tour Saint-Didier abritait l'auditoire (le tribunal) des Capitaines à Masse ; ces quatre notables élus par les Langrois avaient à juger des délits commis sur le chemin de ronde et étaient également chargés de faire appliquer les mesures de sécurité. Le signe distinctif de leur charge était une petite masse argentée.
En 1411, « par force ravines de pluies », les conduits d'évacuation furent bouchés et la porte bloquée au-dessus de la serrure par de la boue ; trois hommes mirent une journée pour la dégager.
Dans la nuit du 7 au 8 juin 1639, près du rempart entre « Saint Didier et Marché », trois pauvres enfants abrités sous une roche « furent attaqués et dévorés par les loups ».

  • Infos
  • Localisation
  • Tarifs
Horaires :
Accès libre toute l'année.
Voir l'itinéraire depuis :
Tarifs
  • Gratuit
Idées de sorties
Rechercher sur le site
Contactez-nous
Office de Tourisme du Pays de Langres
Square Olivier Lahalle
BP16 - 52201 Langres cedex
Tél : 03 25 87 67 67
Fax : 03 25 87 73 33
info@tourisme-langres.com
Formulaire de demande d'information
Météo